webleads-tracker

Le restaurant L’œil-de-bœuf veut capter une clientèle curieuse

L’œil-de-bœuf, restaurant traditionnel situé dans la ville d’Epernay propose une cuisine française familiale et conviviale. L’établissement, repris par Laurence Demarle en 2008, dispose de 80 couverts avec une terrasse. La propriétaire a très vite souhaité créer une ambiance chaleureuse en proposant un bel accueil et des horaires tardifs. Ainsi, en semaine, le restaurant accueille des clients jusqu’à 22h30 et les week-ends et veilles de jours fériés, jusqu’à 23h30. Une stratégie payante et satisfaisante pour des personnes qui veulent dîner après leur sorties cinéma, théâtre ou concert ou des groupes de jeunes gens (enterrement de célibataires).

Le restaurant fonctionnait avec une carte des vins restreinte (1 rouge, 1 blanc et 1 rosé). Après la visite d’un grossiste de boissons, la propriétaire a immédiatement été séduite par le concept de systèmes de conservation ADVINEO. La consommation d’alcool a changé et j’ai voulu m’adapter à des clients plus exigeants, explique Laurence Demarle. Je voulais trouver un système qui me permette de conserver mes bouteilles ouvertes plus longtemps. ADVINEO est arrivé au bon moment. J’ai néanmoins conservé ma carte traditionnelle de vins ; en revanche, avec l’achat de cette nouvelle machine, j’ai voulu proposer d’autres types de vins à mes clients, y compris des vins étrangers.

Capter une clientèle curieuse et sélective

Avec une gamme de vins supérieure à celle proposée à la carte, l’achat de la machine a rapidement été amorti et les nouveaux vins rentabilisés. De nouveaux clients désireux d’être sensibilisés à la dégustation sont venus et revenus dans le restaurant. Avec cette nouvelle option, le client en général ne se sent pas forcé d’acheter une bouteille. Il voit dans le service au verre la possibilité de goûter un cépage inconnu. Des clients qui d’ordinaire ne prennent jamais de vin se sont laissés tenter par de bons vins, avec le sentiment de se faire plaisir sans conséquence, note Laurence Demarle.

Une gamme de vins nouveaux, élargie

Désormais, le restaurant peut proposer 4 rouges dans un des 2 distributeurs de vins et 2 rosés et 2 blancs dans l’autre machine, conçues toutes deux pour un maintien à température adaptée. Et donc vendre des bons vins jusqu’à 10€ le verre. Ainsi, je change assez souvent de références puisque je vends mieux. C’est un plaisir de renouveler son stock poursuit Laurence Demarle.

Une mise en avant des bouteilles très design

Hormis son côté fonctionnel, c’est en premier lieu le design qui a conquis la propriétaire du restaurant. Posée à la vue des clients, elle magnifie les bouteilles, porte à questionnement et apporte une vraie valeur ajoutée à son organisation. Elle me permet de répondre aussi à une nouvelle clientèle charmée par le concept, l’esthétique des distributeurs de vins et qui peut venir dans mon établissement simplement à l’heure de l’apéritif. Au total, je le constate, le service au verre m’a permis d’augmenter vraiment mon chiffre d’affaires, nous confie Laurence Demarle.

Après les distributeurs de vins, l’achat de la vitrine fut logique

L’établissement a récemment acheté une vitrine ADVINEO d’une capacité de 102 bouteilles : tout simplement parce qu’elle est superbe, qu’elle attire l’œil des clients et aussi parce qu’elle permet de stocker les vins à proximité des salles. C’est un énorme avantage logistique pour mon personnel qui a réduit ses déplacements et les opérations de manutention, argumente Laurence Demarle.

Retrouvez d’autres témoignages clients

 

 

L'actualité Toutes les actualités >


25 novembre 2019

Le restaurant L’œil-de-bœuf veut capter une clientèle curieuse


14 mars 2019

Nouveau : commandez en ligne vos accessoires sur Advinéo Store


5 décembre 2018

26-30 janvier 2019 retrouvez-nous sur le SIRHA à Lyon